BIM Manager et AMO BIM

Différents intervenants gravitent autour d'un projet BIM. Certains le pilotent. C'est le cas des BIM managers et AMO BIM (Assistance Maîtrise d'Ouvrage).

BIM Manager et AMO BIM, quelle différence ?

Différents intervenants gravitent autour d’un projet BIM. Certains le pilotent. C’est le cas des BIM managers et AMO BIM (Assistance Maîtrise d’Ouvrage).


Antonio CALABRESE intervient sur de nombreux projets parfois en tant que BIM manager parfois en tant qu’AMO BIM. Il vous explique les différentes missions de chacun. 

Le BIM Manager

Le BIM manager est placé au même niveau que les entreprises intervenant sur un projet. Ils travaillent ensemble pour atteindre un même objectif. Le BIM manager conseille, il n’a aucun pouvoir pour imposer un processus. Le rôle du maître d’ouvrage est donc primordial. Si le maître d’ouvrage a bien défini les tenants et aboutissants du process BIM voulu, cela pousse les entreprises à s’y mettre. Si seulement quelques lignes définissent le BIM, il est plus difficile pour le BIM Manager d’imposer le BIM puis que l’obligation n’est pas bien définie, détaillée.

Le BIM manager se trouve confronté à beaucoup de réticences de la part des entreprises qui doivent fournir des maquettes numériques au fil du projet. En effet, si les maquettes sont fournies en fin de projet, l’essence même du BIM est perdue. Ce n’est pas participer à un projet BIM qui est un projet de collaboration dynamique. Même si au final, les données sont bien collectées.

Contrairement à la phase d’étude pendant laquelle de plus en plus d’acteurs sont formés et convaincus de l’intérêt du BIM, le BIM en phase EXE des projets est moins développé.

En EXE, les intervenants ne sont pas équipés. Ils utilisent le plus souvent des schémas 2D figuratifs. Malgré tout, il leur est demandé aussi de réaliser des études en s’appuyant sur la maquette numérique. Cela nécessite la connaissance de la démarche BIM et du logiciel qui leur permettra de travailler sur la maquette.

Pour autant, la maquette est vue comme quelque chose qui leur fera perdre du temps. Et ils n’ont pas de temps à perdre. Pourtant il est avéré que quand le sujet est connu et maîtrisé, la qualité du projet à iso temps passé est améliorée.

Le BIM manager rédige la convention BIM pour une mise en place concrète du cahier des charges. Puis il contrôle les incohérences de la maquette, la qualité de la maquette. Il planifie les réunions de remises de maquettes, les revues de maquettes avec le groupement.

L’AMO BIM

Sur le centre aquatique d’Azay le Brûlé, le maître d’ouvrage s’intéresse beaucoup au BIM dans l’optique de gérer son bâtiment. Il y voit une réelle base de données pour en simplifier l’exploitation finale. Le maître d’ouvrage, via un AMO BIM, nous pousse à faire des contrôles réguliers de la maquette. Le résultat est propre et cohérent. La maquette vit, est mise à jour en fonction des travaux réalisés. La qualité, les incohérences sont contrôlées au fur et à mesure. Ainsi, le niveau de détail est-il optimal et correspond davantage à l’état construit.

Ici la maîtrise d’ouvrage impose à chaque rendez-vous que tous les intervenants sur les différents lots présentent leur maquette y compris pour le bassin de la piscine (bouches, évacuations, …)

L’AMO BIM intervient en amont du projet pour écouter les besoins de la maîtrise d’ouvrage. Il rédige ensuite le cahier des charges qui met en évidence les objectifs BIM du projet.

Il analyse les offres, les pièces graphiques et écrites sur la partie BIM.

Il reste aux côtés du maître d’ouvrage tout au long de la vie du projet (jusqu’à la fin de l’étape EXE). Il effectue ainsi des contrôles qualité sur la maquette, vérifie que les incohérences soient bien résolues. Il vérifie aussi que les standards utilisés correspondent bien aux codifications du logiciel de gestion du patrimoine. Tout au long du processus il fournit du conseil aussi bien à la maîtrise d’ouvrage qu’à la maîtrise d’œuvre.

S’il constate une incohérence, il s’adresse au BIM manager qui voit avec l’équipe pour la résoudre.

Astuces Revit

Revit: Gestion des conflits

Vous espériez pouvoir automatiser la gestion des interférences dans vos maquettes ? Autodesk l’a fait à travers son module “Model Coordination” dans l’Autodesk Construction Cloud…

Lire la suite

Je souhaite être rappelé.e

Rentrez vos informations et nous vous recontacterons rapidement.