Inventor: Intention de conception

Inventor est un logiciel ultra complet qui, s’il est bien utilisé, vous fera gagner du temps.

Ronan BEAULIEU, Spécialiste Industrie

Bien faire les choses c’est gagner du temps

Inventor est un logiciel ultra complet qui, s’il est bien utilisé, vous fera gagner du temps.

En tant que formateur sur le logiciel Inventor depuis de nombreuses années, je vois trop souvent nos clients perdre du temps parce que justement ils n’ont pas le temps…de bien faire les choses !

Ils pensent « perdre du temps » à préparer des gabarits et des ensembles types pour les réutiliser par la suite. Il en va de même pour les personnes extérieures au bureau d’études qui ne comprennent pas forcément ce temps passé alors qu’il faut avancer sur les projets en cours. C’est hélas la dure réalité d’un bureau d’études. Une fois les formations sur les logiciels terminée il faut rattraper le temps « perdu » ! Et le temps nécessaire à mettre en application les règles apprises pendant la formation n’est pas facile à justifier.

Je m’installe donc à mon clavier pour vous expliquer la nécessité de bien passer du temps à configurer vos gabarits et ensembles types.

Il est simple de calculer le temps que l’on perd si des tâches répétitives ne sont pas automatisées.

Par exemple quand vous devez fournir de la documentation de plan, vous devez imprimer des plans, vous les exportez en PDF puis en DXF etc. alors que vous pourriez automatiser l’export en lot via 1 clic sur un bouton. Sans cela, vous allez ouvrir le plan de chaque pièce, naviguer dans les options d’export, choisir le chemin, cliquer sur OK plan par plan (sans vous tromper et sans en oublier) (pour info ceci n’est pas de la mise en plan automatique)

Là où vous mettrez 1 jour au maximum pour créer un modèle intelligent puis 30 secondes ensuite dans le cadre de leur utilisation, combien de temps passez-vous à reprendre vos différents éléments, à les modifier pour ensuite pouvoir les utiliser ? N’hésitez pas à noter le nombre d’heures passées sur les différents éléments sous modèle.

Dans la conception d’une pièce ou d’un assemblage, il est bon de bien préparer les fonctions et les composants.

Utiliser des paramètres et des schémas de conception donne l’impression d’aller moins vite ! C’est vrai en quelque sorte. La conception est légèrement plus longue mais la modification en est grandement améliorée. La réutilisation se fait plus facilement d’autant plus que les modèles sont bien préparés.

Quand on construit un modèle sans se poser la question de la modification ultérieure, on se retrouve souvent avec un fichier difficilement modifiable.

Il faut vouloir bien faire lors de la conception et penser modification future.

C’est ce que j’appelle l’intention de conception.

Il suffit de se dire « et si je dois modifier le modèle » ou « et si on me demande de changer cette longueur » pour commencer à bien concevoir. Il est important de se poser avant de concevoir, faire un croquis, décomposer l’ensemble pour penser modifications ultérieures. Plutôt que de mettre 3 cotes différentes, il est peut-être bien de centrer géométriquement les esquisses et plutôt que d’enchainer les fonctions, il est peut-être préférable de penser paramétrique et renommer les paramètres ne prend pas plus de temps que de créer des cotes.

Cet état d’esprit est un bon début, ensuite la façon de construire les composants se fait de plus en plus naturellement. Cela devient facile d’apporter des modifications parce que vous y avez pensé avant.

Travaillez le plus possible avec la notion de schéma de conception (une ou plusieurs pièces de références qui pilotent d’autres pièces et des assemblages).

Maintenant que vous avez la bonne méthode pour concevoir vos composants, vous devez préparer des ensembles type. Ce sont des fichiers qui servent de modèle et que vous réutilisez par copie pour en faire de nouveaux.

Si vous concevez des « moutons à 5 pattes », il y a sûrement des petits ensembles qui reviennent souvent. Ne vous arrêtez pas au modèle final. Ex : pieds, supports, cartérisation, …

Bref vous trouverez toujours des modèles à préparer pour ne pas les refaire ensuite.

Et si vraiment vous n’en trouvez pas, les gabarits de vos mises en plan et les actions d’impression, d’export pour la fabrication ou pour la communication sont des taches récurrentes qui méritent d’être automatisées (cf exemple d’export pdf plus haut).

C’est là que les développements vont vous faire gagner du temps et de l’argent.

« On peut exporter 1000 fois chaque pièce

mais il vaut mieux exporter 1 fois 1000 pièces grâce aux automatisations »

Blog

Simulation

Optimisez et validez votre conception avant sa construction avec le logiciel de simulation mécanique, Autodesk Simulation.

Lire la suite

Je souhaite être rappelé.e

Rentrez vos informations et nous vous recontacterons rapidement.

Ouvrez votre case tous les jours !

Venez ouvrir votre case du calendrier de l’avent Atlancad tous les jours (hors week-end)  et profitez de :

  • Code promos
  • Vidéos logiciels
  • Astuces logiciels
  • Et autres cadeaux…